match

[Journée 32]  PSG 4-0 GUINGAMP

Il fallait 3 points, on a eu le droit à un festin. Tenus en échec à la pause, Paris a su monter en régime dans les 45 dernières minutes, devenant dès lors inarrêtable. Le tandem Di Maria-Cavani a flambé, et revoilà le club de la capitale dans la roue du leader monégasque.

match

[1/4 de Finale]  AVRANCHES 0-4 PSG

Avec panache, Paris a validé son billet pour le dernier carré de la Coupe de France, face à une valeureuse équipe d’Avranches. L’avertissement est déchiffrable : le double tenant tient viscéralement à sa prestigieuse couronne !

match

[Finale]  MONACO 0-4 PSG

Virevoltant, Paris a étouffé Monaco pour s’offrir un vrai titre de prestige, au Parc OL ! Pour la quatrième fois de rang, le club de la capitale soulève la Coupe de la Ligue. L’image est forte, le message audible : oui, Paris a soif de trophées !

match

[Journée 30]  PSG 2-1 LYON

Par le jeu, et avec Pastore dans son costume de métronome, Paris s’est imposé face à un OL aux solides intentions. Poussés par un Parc grandiose, les hommes d’Unai Emery recollent à trois points de Monaco.

match

[Journée 29]  LORIENT 1-2 PSG

Le sursaut escompté s’est manifesté à Lorient, où le club de la capitale a empoché trois points vitaux. En signant leur sixième succès de rang à l’extérieur en championnat, les Parisiens reviennent dans les pas de Monaco. Et réenclenchent une dynamique vertueuse.

match

[1/8 de Finale - retour]  BARCELONE 6-1 PSG

Au terme d’un scénario aussi improbable que cauchemardesque, Paris a été finalement dépassé par le Barça, qui arrache sa qualification. Assommés sur le gong, les Parisiens quittent donc la scène européenne, sur une douche glacée.

match

[Journée 28]  PSG 1-0 NANCY

Sur un fil, Paris est venu à bout de Nancy, grâce à un penalty transformé par Cavani. Dans la douleur mais surtout au mental, les Parisiens enfilent donc provisoirement le costume de coleaders. C’est officiel : le sprint est lancé !

match

[1/8 de Finale]  NIORT 0-2 PSG

Dans des conditions météorologiques épineuses, Paris s’est sorti du piège niortais, en fin de match. Entrés en jeu, Cavani et surtout Pastore ont changé le cours de cette partie. Direction les quarts pour le club de la capitale !

«    4   5   6   7    »