« Article suivant Article précédent »

[Finale] MONACO 1-2 PSG

Pour sa 10e participation au Trophée des Champions, Paris s’est adjugé son 5e titre consécutif, en dominant son rival monégasque (2-1). Avec un signal fort envoyé : cette saison, Paris sera d’attaque !

LE FILM DU MATCH : PARIS REÇU 5 SUR 5 !
Tanger comme capitale éphémère et 45 000 fans venus épier cette affiche 100% Ligue 1 : les ingrédients étaient au rendez-vous pour cette 22e édition. L’adrénaline de la compétition a fait le reste, pour nous offrir d’entrée un choc enlevé. Et si Lemar (1ère) et Mbappé – sur un but refusé pour hors-jeu (5e) – activent rapidement le curseur sur le mode accéléré, c’est bien Paris qui va donner le « la ». Dani Alves puis Cavani butent d’abord sur Subasic (7e), avant que ce même Matador ne soit repris in extremis (14e). Pour la forme, Dani Alves (25e), imité par Pastore (27e) font apprécier leur puissance de frappe. Et sur le fond, c’est factuel : Paris tient outrageusement le ballon (70% de possession). A cette aisance technique, l’ASM va répondre par son explosivité, sur une transmission laser de Falcao pour Sidibé, qui pique en finesse devant Areola (1-0, 30e). Hégémonique dans le jeu, Paris vient de se faire surprendre par l’ultra-réalisme azuréen.
Au retour des vestiaires, la tendance perdure, à base de confiscation du ballon. Effet immédiat : après une frayeur sur une tête de Falcao (47e), la partie bascule. Un virage initié par un pilote avisé : Dani Alves ! D’une frappe magistrale sur coup-franc, le Brésilien égalise et sonne la révolte (1-1, 51e) ! Un coup de canon, avant un coup d’accélérateur, sur son aile. C’est « Dani », c’est précis, et en une touche, Rabiot est servi pour catapulter une tête hors de portée (1-2, 63e) ! Boosté par Tielemans, Monaco fera alors le forcing pour recoller, se heurtant sans discontinuer à un bloc parisien verrouillé.Au terme de ces 93 premières minutes de la saison, Paris soulève déjà un trophée et rejoint de facto Lyon au palmarès (7 titres) !

image 1 actualitéimage 2 actualité

L’IMAGE : DANI ALVES, LE DÉTONATEUR !
Positionné sur le versant offensif du 4-3-3 parisien, Dani Alves se souviendra de son premier match officiel ! Corps et âme, il a enfilé sa nouvelle tunique dans un rôle de meneur. Illustration : il aura pris la responsabilité sur les coups de pied arrêtés. Avec tranchant, à l’image de son bijou inscrit des 25 mètres (51e). Les filets en tremblent encore, sa vista et sa grinta se révélant au passage contagieuses. 12 minutes après avoir égalisé, il a offert un service 3 étoiles à Rabiot, pour terminer le travail. Omniprésent !

LES ENSEIGNEMENTS :
Ce soir, Paris a marqué des points sur le terrain…psychologique. Les Parisiens ont infligé aux joueurs de la Principauté leur troisième revers de rang, après 2 avertissements préalables en finale de Coupe de la Ligue (4-1) et dans une moindre mesure en demi-finale de Coupe de France (5-0). De la capitale au Rocher, du Parc au Stade Louis II, les deux ténors de Ligue 1 scruteront leurs temps de passage cette saison. A une semaine de la reprise du championnat, le message est audible : les Rouge et Bleu sont prêts pour ce mano a mano !

Le 03/08/2017 à 03h45 par Toma421

Source : www.psg.fr