« Article suivant Article précédent »

[Demi-Finale]  PSG 5-0 MONACO

Face à une formation monégasque expérimentale, Paris a surnagé pour s’ouvrir la porte d’une nouvelle finale de Coupe de France ! Angers attend désormais les Parisiens, plus que jamais souverains en coupes nationales.

LE FILM DU MATCH : PARIS, DÉCOIFFANT EN COUPE !
La série s’étend presque à l’infini ! Dans le paysage français, cela fait plus de 3 ans que ça dure : en match à élimination directe, Paris est injouable. En s’imposant pour la 17e fois de rang en Coupe de France, les « Invincibles » ont établi un nouveau record, et culminent désormais à 31 succès d’affilée en coupes nationales. Démentiel. Et ce soir encore, l’épilogue est resté analogue. Dès la divulgation du groupe monégasque, on savait que ce Paris-Monaco allait se révéler inédit. 10 cadres étant restés sur le Rocher, l’ASM alignait même d’entrée 4 joueurs n’ayant jamais évolué en professionnel. Un coup de poker à un cheveu de se révéler payant, sur une tête de Diallo, repoussée à l’horizontale par Areola (20e). Sauf que l’insouciance s’est heurtée à l’expérience. Thiago Motta et sa science du placement (pour sa 200e sous le maillot parisien), Verratti et son bagage technique sont passés par là. Et ce baptême du feu a alors viré à la démonstration.

L’imprévu s’est d’abord invité dans cette soirée, De Sanctis appréciant mal un centre de Di Maria. En embuscade, Cavani a surgi pour glisser à Draxler et lancer le bal (1-0, 26e). 5 minutes passent et « Edi » coupe un centre de … Di Maria pour placer une Madjer dans le petit filet opposé (2-0, 31e) ! Une merveille, à se repasser en boucle pour les puristes ! Sur le reculoir, les joueurs de la Principauté frisent même le KO, sauvés juste avant la pause par leur poteau sur une tentative de Matuidi (43e). Apprentissage ou bizutage, cette sortie au Parc tourne court pour les jeunes pousses azuréennes. Paris respecte son adversaire, en récitant ses gammes. Et fonce vers la finale, d’autant que Mbae a marqué contre son camp (3-0, 51e) et que Matuidi a alourdi la note 60 secondes plus tard, sur un décalage de Di Maria (4-0, 52e). Avant que Marquinhos à bout portant boucle ce « quinté gagnant » (5-0, 90e). On s’arrête là au tableau d’affichage, mais l’aventure se conjuguera bien au futur dans cette Coupe ! Sans avoir concédé le moindre but dans cette compétition, les Parisiens valident donc leur billet pour le Stade de France !

image 1 actualitéimage 2 actualité

L’IMAGE DU MATCH : LA MADJER DE…CAVANI
Le Parc est béni : un magicien parisien y jouera ses tours jusqu’en 2020 ! Quelques heures après l’officialisation de sa prolongation, Cavani a cette fois apposé sa signature sur le terrain. En un geste, l’enchantement a opéré. Plein d’agilité, il a glissé une Madjer sublime sur un service de Di Maria, pour le but du break (31e). Pour s’offrir son 45e but de la saison… Le meilleur illusionniste du moment, tout simplement.

LE(S) PROCHAIN(S) ÉPISODE(S)
Dans cette édition collector, puisque centenaire, rendez-vous est donc pris dans 31 jours pour le dernier acte. Ce sera face à Angers, qui disputera là sa première finale depuis 60 ans, le 27 mai prochain. D’ici là, le championnat accaparera les esprits parisiens. A commencer dès dimanche (21h), avec un nouveau choc en perspective, à Nice (3e). La seule formation invaincue cette saison à domicile en Ligue 1…avec Paris !

Le 30/04/2017 à 03h20 par Toma421

Source : www.psg.fr