« Article suivant Article précédent »

[Journée 34]  MONTPELLIER 1-5 PSG

Cavani puis Di Maria ont forcé la décision face à Montpellier pour dessiner un 8e succès d’affilée en Ligue 1. Intenable, le club de la capitale poursuit son rythme effréné, et subtilise même temporairement le fauteuil de leader à Monaco, qui jouera demain à Lyon !

LE FILM DU MATCH : PARIS, UN « GRAND 8 » PROLIFIQUE !
Dans cette course de fond qu’est la Ligue 1, Paris fait apprécier ses qualités de sprinteur. Comme à Metz (3-2), c’est bien le club de la capitale qui a levé les bras sur la photo finish contre le MHSC, enchaînant là son 8e succès de rang. Un « grand huit » qui permet aux hommes d’Emery de s’emparer pour la première fois de la saison du leadership, 3 longueurs devant Monaco. Provisoirement certes, car le contradicteur monégasque compte 2 matches en retard, mais tout de même. Pugnace, Paris trace sa route, focalisé sur un sans-faute qui pourrait dessiner un dénouement providentiel. Les Parisiens le savent : comme ils n’ont plus de joker, ils ont opté pour le caractère. Ce samedi, la personnalité de ce groupe s’est dessinée encore une fois rapidement. Pour son comeback au Parc, Jean-Louis Gasset avait décidé de faire la part belle au jeu. Mais dans ce registre, Paris a évidemment du répondant…

Porté par un Matuidi omniprésent, le onze parisien met 20 minutes avant d’enclencher le turbo. Et si Pionnier retarde préalablement l’échéance devant Cavani (20e) et surtout Matuidi (23e), ce même tandem va définitivement s’exprimer. Côté gauche, Blaise s’arrache pour glisser au Matador, qui coupe aux 6 mètres (1-0, 29e). Le roi de l’adresse vient encore de frapper, dans sa zone privilégiée. Ravi puis…verni, Paris tremble dans la foulée sur cette transversale de Skhiri (30e), et dans une moindre mesure sur une tentative de Mbenza (43e). Dans l’attitude et au score, avantage Paris à la pause. Un bénéfice immédiatement doublé au retour des vestiaires par Di Maria, qui téléguide une frappe dans le petit filet (2-0, 48e). En forme optimale, l’Argentin poursuit donc sur ses standards actuels ! Dans une dernière demi-heure résolument offensive, Parisiens et Montpelliérains se rendent coup pour coup. Mais Boudebouz (65e 87e), et…Cavani font briller les gardiens. Statu quo à l’arrivée au tableau d’affichage, mais dans le paysage Ligue 1 les lignes bougent. C’est peut-être momentané, mais le patron redevient parisien.

image 1 actualitéimage 2 actualité

L’IMAGE DU MATCH : CAVANI SUR SON 31 !
Cet après-midi, Matuidi a abattu un pressing dantesque. Pastore a marqué les esprits, par sa coupe « newlook » assortie d’une technique « old school », à l’authenticité absolue. Mais juste devant eux, Cavani a de nouveau fait parler sa félinité. En embuscade, il a montré la voie à la demi-heure de jeu pour inscrire son 31e but en Ligue 1, son 44e toutes compétitions confondues ! Surtout, il a effacé une anomalie, lui qui n’avait jusqu’ici jamais trouvé la faille en 6 matches de Ligue 1 face aux Héraultais. Mais cette saison pour « Edi », tout est décidément permis…

LE(S) PROCHAIN(S) ÉPISODE(S)
Attention : semaine cruciale en vue ! Dès mercredi, les doubles tenants du titre en Coupe de France recevront Monaco, en demi-finale de cette édition centenaire (21h05). Un sommet intercalé juste avant un déplacement à… Nice, dimanche (21h), qui bouclera la 35e journée de Ligue 1 en apothéose. 2 défis, 2 rivaux méditerranéens mais une seule quête : gagner, pour lorgner un nouveau quadruplé !

Le 25/04/2017 à 05h05 par Toma421

Source : www.psg.fr